En cette période compliquée, nous continuons de travailler, en prenant toutes les mesures qui s’imposent.
Le magasin reste ouvert aux horaires habituels, et nous envoyons vos commandes par la poste , en colissimo suivi.
Prenez soin de vous et de vos proches

La propolis :

.

Commander de la propolis

Qu’est-ce que la propolis ?

Propolis sur bourgeon

C’est une substance qui a une origine végétale : les abeilles récoltent en effet la résine de certains bourgeons, particulièrement en France sur les peupliers, certains conifères, … Ramenée à la ruche, ces résines végétales sont très largement « reprises » par les abeilles, qui leur incorporent de la cire, et d’autres substances en provenance de la ruche. La propolis a donc aussi une origine animale : le travail de l’abeille.

 

  

  

  

  

A quoi sert la propolis dans la ruche ?

Arches de propolis à l'entrée de la ruche

La propolis n’est pas un aliment pour les abeilles. Elles ne la consomment pas. Elles s’en servent pour de très nombreux usages :

-         A l’entrée de la ruche se trouve un tapis de propolis, sur lequel toutes les abeilles passent et qui joue comme un rôle de pédiluve (le terme pro polis -littéralement en grec « devant la cité »- vient d’ailleurs de cette observation).

-         Parfois même les abeilles élaborent de petites arches de propolis au trou de vol, qui permettent de réduire les entrées, pour contrôler notamment le passage d’éventuels prédateurs (mulots, frelons, …)

-         Grâce à sa consistance plastique et malléable (tout au moins à la température de la ruche, c'est-à-dire environ 35° C.), les abeilles utilisent la propolis pour boucher le moindre trou de la ruche, colmater les brèches ou les espaces vides

-         Enfin et surtout, on a montré que les abeilles déposent un film de propolis au fond de l’alvéole après la naissance de la jeune abeille et avant que la reine ne revienne y pondre, un peu comme on désinfecte la chambre d’un patient avant d’en accueillir un autre à l’hôpital.

 

La propolis aurait donc des propriétés désinfectantes, antiseptiques ?

Oui, et cela est connu depuis des millénaires. On sait en effet que les Egyptiens de la Haute-Egypte, soit il y a plus de 4 000 ans, utilisaient déjà la propolis dans les processus de momification de leurs défunts, pour bloquer toute putréfaction des chairs.

 

Mais comment pouvaient-ils connaître ces propriétés, ils n’avaient pas de laboratoires de microbiologie ?

Abeille travaillant la propolis

Une anecdote peut expliquer cela. Il arrive parfois qu’un mulot pénètre dans la ruche. Il y trouve à la fois gite et couvert.

Les abeilles savent se défendre. Et si le mulot ne comprend pas rapidement qu’il lui faut fuir, il va se trouver fermement attaqué par la colonie, et risque de mourir sur place, victime des nombreuses piqûres des ouvrières. Mais là se pose un problème majeur pour la colonie : que faire du cadavre ? Malgré toute leur bonne volonté, son poids ne leur permet pas de l’évacuer. Et à la température de la ruche (rappel : environ 35°C.) et compte tenu des réserves de miel présentes, ce cadavre risque rapidement de devenir une charogne en putréfaction dans la ruche. …

Que faire alors ?

C’est alors que les abeilles vont utiliser la propolis. Elles vont enduire totalement le corps du mulot de propolis, bloquant ainsi la décomposition du corps, que l’on retrouve parfois ainsi, comme momifié, et parfaitement conservé sans décomposition dans la ruche.

 

A-t-on pu prouver cette action antimicrobienne ?

De nombreux travaux scientifiques menés depuis quelques dizaines d’années ont en effet mis en évidence les propriétés bactéricides et antibiotiques de la propolis.

Chaque année, avec des élèves de BTSA Anabiotech du Lycée des Mandailles, (www.lycee-mandailles.com) où Bruno a été enseignant, nous renouvelons ces expériences in-vitro, qui prouvent l’action antibiotique de la propolis sur de nombreux germes, notamment les staphylocoques (Staphylococcus aureus) et les streptocoques (Streptococcus) responsables de bon nombre de nos angines et autres affections broncho-pharyngées. Les étudiants sont chaque fois étonnés de ces propriétés bactéricides de la propolis qu’ils mettent eux-mêmes en évidence de façon scientifique.

 

Comment récoltez-vous la propolis ?

Propolis sur les têtes de cadres

Compte tenu de son importance, elle fait l’objet à la Miellerie d’une récolte spécifique. Elle est obtenue de deux façons principales :

-         Par raclage des têtes de cadres dans les hausses

-         Par pose de grilles perforées dont les abeilles colmatent les trous par de la propolis.

Ces deux méthodes permettent d’obtenir de la propolis de haute qualité, très fraîche car récemment déposée par les abeilles et sans risque de résidus indésirables.

  

  

Quels traitements subit-elle ensuite ?

Extraction de la propolis au laboratoire

Elle est ensuite triée soigneusement et purifiée, puis mise en solution dans de l’alcool pendant plusieurs mois afin d’extraire ses principes actifs. On obtient ainsi une Teinture mère ou Teinture alcoolique de propolis, extrêmement concentrée, avec laquelle la plupart de nos produits sont élaborés.

 

Commander de la propolis