En cette période compliquée, nous continuons de travailler, en prenant toutes les mesures qui s’imposent.
Le magasin reste ouvert aux horaires habituels, et nous envoyons vos commandes par la poste , en colissimo suivi.
Prenez soin de vous et de vos proches

Nos méthodes de production

Dépose du rucher sur un nouveau site.

Une apiculture de transhumance :

Nous conduisons environ 500 ruches en apiculture pastorale (transhumance). Nous sommes implantés au nord de la Drôme, la petite région qu'on appelle la Drôme des Collines, d'où le nom de la Miellerie des Collines, entre Romans et Tain-l'Hermitage, région privilégiée pour l'apiculture puisqu'elle nous permet de rayonner sur :

  • les montagnes de l'Ardèche et la Haute Loire (plateaux du Vivarais) ou celles du Vercors
    miels de sapin, prairies de montagne, tilleul, framboisier, …
  • la Drôme provençale
    miels de lavande et de lavandin, miel de forêt-metcalfa, …
  • le Sud Ardèche,les Cévennes et le Languedoc
    miels de thym, romarin, bruyère callune
  • les plaines de la Drôme
    miels de printemps (arbres fruitiers : abricotier, pêcher, cerisier, …), miel toutes fleurs (tournesol)
  • les forêts ardéchoises et drômoises
    miels d'acacia, de châtaignier, de ronce (certaines années)

  

Rucher en montagne.

Comment produisons-nous ?

Notre travail a toujours été guidé par le souci de préserver le miel afin de conserver intactes ses qualités et par-là ses propriétés. Nos méthodes de production font appel à tout un ensemble de précautions : miel non chauffé, pas de répulsifs chimiques, pas de nourrissement au sucre pendant la période de production, butinage en zones sauvages, etc… auxquelles nous ajoutons encore d'autres éléments essentiels de qualité : installations de miellerie aux normes européennes et notamment utilisation exclusive de l'inox pour tous nos maturateurs, pas de récolte dans le corps des ruches, pas d'importations (et donc pas de miels d'agrumes, d'eucalyptus, d'acacia de Hongrie, etc. …dans nos tarifs), véritable politique de traçabilité qui permet pour tout lot de remonter le cas échéant jusqu'au rucher de production, …

  

Travail sur les ruches.

Quelle est notre organisation ?

Au fil des années, nous nous sommes organisés afin de répondre de mieux en mieux aux attentes de nos clients, et notamment pour limiter le problème des ruptures de stocks si fréquents dans notre profession. Nous nous sommes ainsi entourés d'un réseau d'apiculteurs amis, choisis pour la qualité de leur travail en cohérence avec le nôtre, auprès de qui nous pouvons nous approvisionner lorsque la récolte est déficitaire. Il n'en demeure pas moins que des ruptures peuvent se produire, car nous ne ferons jamais appel à des miels de remplacement d'origine et de qualité douteuses. Cela explique le bouton "épuisé" que vous trouvez parfois sur certaines références !

Sur le plan technique, nous disposons d'équipements assez coûteux mais qui nous permettent de travailler le miel dans les meilleures conditions. Par exemple, certains miels sont sujets à des cristallisations défectueuses : miels très durs, marbrures blanches, très gros grains, ... qui sont sans conséquences sur le plan des propriétés, mais dépréciatifs sur le plan commercial et visuel. Nos installations nous permettent dans ces cas-là d'obtenir des miels à cristallisation fine, voire onctueuse, sans les détériorer ni les chauffer.

D'autres miels, bien sûr, sont naturellement présentés à l'état liquide (acacia, sapin, …)

  

Mise en pot par Pascal.

Sur le plan humain : notre petite équipe :

Sur le plan humain, nous avons quatre salariés (certains à temps partiel) : Leïla, qui prépare vos commandes et réalise les petits conditionnements; Audrey qui s'occupe des mises en pots, de l'extraction du miel, ainsi que de l'accueil,  Moïna, qui prépare notamment les produits à base de propolis, et enfin Antonin, qui travaille aux ruchers avec Bruno. Mais dans une petite entreprise comme la nôtre, tout le monde est polyvalent, et c'est en équipe que nous travaillons par exemple sur l'atelier de production de la gelée royale.

Nous accueillons aussi régulièrement quelques stagiaires. Pendant plusieurs années, nous avions établi une convention de partenariat avec le CAT (Centre d'Aide par le Travail naujourd'hui dénommé ESAT) de Saint-Donat-sur-l'Herbasse, le village voisin.